Le Lieu

Construit au début du 17ème siècle sur la Grande Sauldre, le Moulin de Pertrin a été transformé à la fin du 18ème siècle en petite minoterie : sa roue à aube a été remplacée par une turbine Fontaine, ses meules de pierres par des cylindres métalliques. Son dernier meunier, Léon Fournier, est mort en 1976 laissant au clou sa veste encore blanche de farine. C’est en ce lieu chargé d’histoire et voué à la transmutation des matières que Christophe Loyer établi son atelier de sculpture en 2008. À son invitation, d’autres artistes en ont fait régulièrement leur lieu de résidence. Ainsi est né le projet de l’association La Turbine-Pertrin, créée en 2016.

 

Aujourd’hui le lieu comprend :

  • La maison : Avec une grande cuisine équipée, trois chambres à coucher avec une dizaine de couchages, un grand salon, une pièce de 40 m2 avec parquet au sol.
  • Le moulin : Un atelier de gravure et sérigraphie au premier étage, un espace de travail d’écriture au deuxième et un grand espace libre pour répéter au grenier.
  • L’extérieur : La rivière où l’on peux se baigner l’été, les champs, le jardin.